Huile de jour d’été

Voici la recette de mon huile hydratante du moment :

 

Huile de jojoba (Simmondsia chinensis): 5 ml

Huile de noisette (Corylus avellana) : 10 ml

Huile de sésame (Sesamum indicum) : 10 ml

HE de carotte (Daucus carota) : 2 gouttes

HE de lavande vraie ( Lavandula angustifolia): 2 gouttes

HE de géranium d’Egypte ou rosat  (Pelargonium Graveolens) : 2 gouttes

Vitamine E : 5 gouttes

Coenzyme Q10 : 12 gouttes

 

Géranium d’Egypte. Aquarelle de l’artiste Véronique Moret : http://www.veroniquemoret-aquarelles.com/article-19463920.html

Avant toute recette maison des précautions s’imposent. En effet, il faut tout d’abord s’assurer d’un maximum de propreté. D’abord, bien se laver les mains, voire porter des gants. Mieux vaut utiliser des contenants en verre pour pouvoir les stériliser au moins 20 minutes dans de l’eau bouillante. Puis les essuyer avec de l’alcool à 70° voir 90°. On peut également essuyer son plan de travail avec de l’alcool. Les instruments de transfert et de mesure doivent eux-aussi être désinfectés.

La deuxième précaution à prendre concerne les huiles essentielles. Ce sont des actifs très puissants. Certaines peuvent s’avérer dangereuses : dermocaustiques, photosensibilisantes. Il faut les éviter les 3 premiers mois de grossesses et pour certaines pendant toute la grossesse. Pour les enfants, il faut également faire attention. Dans tous les cas, il faut bien s’informer avant de les utiliser. Il faut aussi s’assurer de leurs qualités : il faut qu’elles soient pures à 100%. Enfin, elles s’utilisent avec parcimonie : pas plus de 1% de la préparation pour un soin du visage et de 2 à 5% pour le corps.

 

Une fois que les calculs sont faits on peut faire sa petite tambouille.

 

Pourquoi j’ai choisi ces ingrédients :

 

HV de sésame : elle offre une protection solaire utile en été en plus d’être anti-âge et antioxydante.

HV de noisette : elle équilibre la production de sébum pour les peaux grasses et mixtes, elle est très pénétrante.

HV de jojoba : très proche du sébum humain elle régule la production de celui-ci, elle freine particulièrement la perte en eau.

HE de carotte : elle éclaircie le teint et est régénérante

HE de lavande : elle est cicatrisante et efficace sur les boutons d’acné

HE de géranium rosat : elle est astringente, elle resserre les pores et est antiride. Elle sent très bon!

Vitamine E : c’est un bon conservateur pour les huiles végétales mais aussi un principe actif cosmétique, elle réduit les dommages cellulaires liés à l’exposition aux UV et est anti-âge

Coenzyme Q10 : il offre une protection supplémentaire contre les effets des UV et est anti-âge.

Bon il y a beaucoup d’actifs antiâge mais j’approche de la trentaine donc mieux vaut prévenir surtout face au soleil…

 

Pour l’application une petite quantité suffit : on chauffe entre ses mains et on se masse tout en délicatesse. Elle est un peu grasse mais laisse la peau douce. On peut sans problème l’utiliser avant d’aller à la plage (en rajoutant bien sûr une protection solaire plus forte).

 

La prochaine fois, je vous présenterai mon huile du soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s