Notre mariage simple, écolo et fait maison 2/7 : trouver l’inspiration et un lieu

Et voici un nouvel article de ma saga wedding.

Donc dans le précédent épisode, nous avons listé les premières choses à faire notamment :

  • trouver le futur mariée ou la future mariée ❤
  • définir la date et le lieu
  • déterminer la liste d’invités : bon courage !!
  • faire son budget : re bon courage
  • créer ses outils d’organisation

Maintenant nous allons entrer dans une étape qui fait rêver : trouver l’inspiration et le lieu de sa fête.

Alors pour l’inspiration c’est le plus simple.

Quand mon amoureux m’a demandé en mariage, en 2011, nous étions au tout début de notre démarche. Du coup, je me suis ruée sur les magazines classiques de mariage. Et j’ai été déçue. Alors oui, il y a de très belles choses : belles robes; magnifiques bagues de fiançailles, mariages de rêve à la décoration féérique dans des châteaux (en tant qu’ancienne historienne j’aime l’ancien je l’avoue). On trouve parfois des DIY intéressants et des idées déco. Mais par contre, il y des tonnes et des tonnes de pub pour des choses que nous ne pouvions, et ne voulions, pas nous offrir. Tout cela me semblait bien trop conventionnel. Et ils sont tous passés à la poubelles lors de déménagements (j’avais juste conservé quelques pages de choses que je trouvais jolies).

J’ai aussi découvert le principe des mariages participatifs et DIY en 2011 grâce à des blogs que j’ai adoré et que je vous invite à découvrir :

Envie de mai : j’ai suivi ce couple très sympathique et j’ai adoré leur fraicheur

Le mariage de Claire et Pierre

Par contre, je suis devenue accro à Pinterest notamment à cause de la préparation du mariage… Il faut l’avouer c’est une source inépuisable d’inspiration et il y en a pour tous les goûts. Cela donne vraiment de bonnes idées et souvent pas chères. D’ailleurs j’ai créé un tableau sur le Pinterest MyEcoloWay avec des éléments qui m’avaient inspiré. J’ai vraiment privilégié les idées naturelles et romantiques, simples à réaliser.

À l’époque, je n’utilisais pas encore Instagram mais je suis sure qu’il y a de quoi s’inspirer. J’aime notamment le profil de Danielle Cornell (non ce n’est pas moi !!! ;))

@kaylavphotography truly takes the most magical photos. Oh, how I will cherish this day!

A post shared by Danielle Cornell (@incalico) on

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Il y a aussi des livres sympas qui peuvent aider :

9782708137561

le-guide-du-mariage-bio-ecolo-et-ethique

9782501053068

le-mariage-et-ses-rites-d-hier-a-aujourd-hui

Trouver l’inspiration c’est bien mais le lieu est souvent déterminant pour créer son ambiance et sa décoration.

Bon si j’avais pu être dans un monde idéal et avoir tout ce que je veux nous nous serions mariés dans les bois comme dans le vieux film Robin des Bois avec Kevin Costner (enfants des années 80 bonjour : on ne se demande pas ce que je regardais étant petite !!)

c36f784d6ef89e1f5cce177d7d224cba

85262508

Bref, ce n’était pas possible. Donc il faut bel et bien trouver une salle. C’est peut-être le premier objectif de la wedding planner que vous êtes devenue. Une salle ce n’est pas simple à trouver et c’est pourtant si important. Je pense qu’il faut s’y mettre bien à l’avance et une fois, le budget et le nombre d’invités déterminés on peut se lancer. Souvent les salles sont réservées un an à l’avance donc il ne faut pas trainer. Mais ne désespérez pas non plus car nous avons réservé la nôtre 4 mois avant !

Quand on se marie près de chez soi, c’est un peu plus simple. Il y a parfois des salles communales très jolies et pas très chères (mais parfois affreuses je vous l’accorde : le côté gymnase ou salle avec moquette année 80 au murs c’est pas terrible terrible). Le grand jardin des grands parents ou même le sien, quand on a cette chance, peut être parfait, en prévoyant une solution d’abri en cas de pluie, bien sur. Et pourquoi pas une petite crique sur la plage quand on le peut. Ou dans les bois (j’y reviens :p). Le tout c’est de s’y sentir bien mais aussi de penser à tous les côtés pratiques  du genre :

  • quel est le nombre de personne maxi qui peuvent être accueillies ?
  • quel matériel est à disposition (tables, chaises, assiettes, couverts, verres, …) ?
  • y-a-t-il une cuisine avec du matériel adapté (réfrigérateur, congélateur, tables de cuisson, four, micro-onde, machine à café, casseroles, ustensiles, plats pour le four, pour le services, …) ?
  • est-ce libre de traiteur ?
  • y-a-t-il du matériel HIFI ? un rétroprojecteur ?
  • jusqu’à quelle heure peut-on faire du bruit : chanter, danser ?
  • les toilettes sont-elles bien accessibles ?
  • peut-on accéder aux espaces extérieurs ?
  • où peut-on se garer ?
  • y-a-t-il un accès pour les personnes handicapées ?
  • comment se passe le ménage (et le matériel disponible si c’est à vous de le faire) ?
  • à combien s’élève la caution ?
  • à combien s’élève la location ?
  • quelle est la durée de la location exacte ? peut-on éventuellement la prolonger ?
  • quand peut-on venir décorer la salle ?
  • à quelle distance se trouve la salle par rapport au lieu de cérémonie ?

Bref, il faut vraiment penser à tout. Et si ce n’est pas parfait savoir s’adapter.

Dans notre cas, il a fallu trouver notre salle de rêve à distance. Personne dans notre famille ne pouvait nous accueillir.  Là internet a été mon ami. Heureusement, j’aime faire des recherches sur le net. Miracle j’ai trouvé ma perle rare. Un particulier louait des espaces de fêtes et réunion dans une partie de sa propriété qui servait également de lieu d’exposition pour des artistes le reste de l’année. Cette maison était en réalité une ancienne usine à pain du XIXe siècle. La salle que je visais était une petite salle pouvant accueillir 25 personnes en brique apparente avec un poêle à bois ❤ contenant une cuisine ouverte avec four et plaque vitrocéramique, réfrigérateur et congélateur.

Je l’ai d’abord réservé par internet. Le propriétaire s’est montré extrêmement sympathique et flexible. Nous avons donc visité la salle fin décembre lors de nos vacances annuelles en Belgique, soit 2 mois 1/2 avant le mariage (ouf!). Et c’était vraiment cela que je voulais. Nous avons donc bloqué la location en payant la caution et une bonne partie du prix de location à ce moment. 125 € pour la location et 150 € de caution. Juste incroyable. Ce prix était pour la location du mercredi soir au samedi matin (je rappelle que notre mariage a eu lieu le vendredi). Il nous a confié par la suite qu’il ne louait jamais cette salle pour des mariages normalement car elle est plutôt petite mais que notre projet et notre couple l’avait touché et il avait décidé de nous faire ce cadeau (ouf car l’autre salle était moins magique).

Par contre, ce choix a entrainé une bonne organisation. Il y avait bien tables, chaises, couverts et verres compris dans la location. Nous pouvions disposer comme nous le voulions de la cuisine (dont la taille est celle d’une cuisine normale) mais par contre, il n’y avait aucune casseroles, ustensiles, plats pour le four ou de service… Mais ça je vous en parlerai dans un autre épisode 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s